Mort d’Edmonde Charles-Roux

Temps de lecture : 2 minutes

Edmonde Charles Roux Chanel Esprit de Gabrielle jeronimodiparigi-dev-esprit-de-gabrielle.pf1.wpserveur.net

 

Résistante, journaliste et femme de lettres, Edmonde Charles‑Roux est morte le 20 janvier à l’âge de 95 ans.

Farouchement méridionale, marseillaise dans l’âme, résolument cosmopolite, Edmonde Charles-Roux a été l’un des piliers de la presse féminine française de l’après-guerre.

Courriériste pour le journal ELLE entre 1947 et 1949, elle se fait engager au magazine VOGUE (édition française) et en devient rapidement Rédactrice en chef, en 1954 et ce jusqu’en 1966… date à laquelle elle publie son premier roman « Oublier Palerme », couronné par le prix Goncourt. C’est le début d’une brillante carrière littéraire qui la mène, en 1983, à l’Académie Goncourt, qu’elle présidera de 2002 à 2014.

 

La romancière, amoureuse de la mode, a consacré deux ouvrages à Gabrielle Chanel :

« L’Irrégulière ou mon itinéraire Chanel », paru en 1974, trois ans après la disparition de Mademoiselle, une plongée biographique dans une vie unique, celle d’une femme qui exerça son pouvoir à la tête d’une immense entreprise, fut le pôle d’attraction de toute une époque, et qui aura été, néanmoins, tout au long de son existence, une marginale, une « irrégulière ».

Ce portrait d’une célèbre inconnue est beaucoup plus qu’un portrait, c’est également la chronique des soixante-dix premières années du XXe siècle ; il n’est, en effet, guère d’hommes et de femmes célèbres (Cocteau, Picasso, Max Jacob, Paul Morand, Colette, Pierre Reverdy, Missia Sert, Diaghilev, Stravinski…) qui n’aient approché Gabrielle Chanel.

« Le Temps Chanel », paru en 1979, ouvrage de référence, à la documentation iconographique très riche, est un hommage au génie créatif de Gabrielle Chanel.

Le Temps Chanel Edmonde Charles-Roux Coco Chanel Esprit de Gabrielle jeronimodiparigi-dev-esprit-de-gabrielle.pf1.wpserveur.net

 

Dès leur rencontre en 1954, Edmonde Charles-Roux et Gabrielle Chanel se reconnaissent le même esprit d’indépendance et une force de caractère commune, emprunts d’une autorité tranquille et d’un goût propre, qui les pousse à bâtir l’existence qu’elles ont choisie. C’est comme si Edmonde avait trouvé auprès de la couturière l’assurance qui lui manquait encore, la silhouette qu’elle avait seulement ébauchée. La jeune journaliste décide d’adopter tailleur Chanel et le collier de perles, une tenue qu’elle affichera pendant des années. « Vous avez un style, celui des paysannes arlésiennes ; ne bougez pas de ça, ne coupez pas vos cheveux » lui conseillera encore Gabrielle.

Edmonde Charles-Roux Esprit de Gabrielle jeronimodiparigi-dev-esprit-de-gabrielle.pf1.wpserveur.net

Edmonde Charles-Roux © DR

 

Crédits photos : © DR © JM Périer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.