CHANEL dévoile ses résultats pour la première fois en 118 ans

Logo CHANEL Esprit de Gabrielle espritdegabrielle.com

 

CHANEL a dévoilé, à la surprise générale et pour la première fois de son histoire, ses résultats financiers, qui placent la Maison de la rue Cambon parmi les premières marques mondiales de luxe avec un chiffre d’affaires avoisinant les 10 milliards de dollars (8,3 milliards d’euros).

 

Cette décision inattendue de la part d’un groupe qui a toujours cultivé le secret « constitue un moment historique pour CHANEL« , a reconnu son directeur financier Philippe Blondiaux lors d’une interview accordée à l’agence Reuters.

« Depuis toujours, nous parlons de la création, car nous pensons que c’est le plus important au yeux du public mais avons réalisé que notre culture de discrétion ne nous servait plus. Cette publication permettra aux commentateurs d’avoir les exactes données chiffrées sur la santé financière de CHANEL« , a-t-il dit.

A la question de savoir si cette publication pouvait précéder une éventuelle mise en Bourse ou une cession, Philippe Blondiaux a déclaré que ce n’était « absolument pas envisagé« .

« C’est tout le contraire. Notre solidité financière nous donne les moyens de garantir notre indépendance et nous permet de nous concentrer sur une stratégie de long terme. CHANEL peut rester indépendante et privée pour les cent ans qui viennent ! Nous continuons à créer et à investir pour que CHANEL demeure l’une des marques les plus iconiques et innovantes au monde. CHANEL place la création au coeur de son modèle économique. Ceci permet à CHANEL de créer de la valeur économique et sociale et de maintenir sa position parmi les marques les plus désirées au monde« , a-t-il ajouté.

La griffe créée en 1910 par Coco Chanel et mondialement connue pour ses sacs matelassés et son parfum N°5, a réalisé un chiffre d’affaires de 9,62 milliards de dollars en 2017, en progression de 11,5 % en données publiées et de 11 % à taux de change constants, selon un communiqué.

« Notre croissance a été équilibrée entre toutes les régions et toutes les lignes de produits, mode, horlogerie et parfums« , reprend Philippe Blondiaux. « Notre politique d’harmonisation des prix à bénéficié à la clientèle locale en Chine et permis de réduire de façon spectaculaire le marché parallèle. »

CHANEL ne détaille pas le poids respectif de ses cosmétiques, de sa mode et maroquinerie et de son horlogerie-joaillerie mais, à près de 10 milliards de dollars (soit 8,6 milliards d’euros), elle est proche de Vuitton dont les ventes sont estimées à plus de huit milliards d’euros.

 

Groupe CHANEL Esprit de Gabrielle espritdegabrielle.com

 

Son résultat opérationnel a grimpé de 22,5 % en 2017 à 2,69 milliards de dollars, faisant ressortir une marge opérationnelle de 28 %, et son résultat net a progressé de 18,5 % à 1,79 milliard.

CHANEL a dégagé un free cash flow de 1,63 milliard de dollars, en hausse de 5,7 %, et sa dette financière nette était de 18 millions à la fin 2017.

Quelque et 429 millions (+ 10 %) ont été investis dans les magasins et les outils technologiques ; ce montant étant appelé à doubler en 2018, a précisé Philippe Blondiaux.

Pour maintenir le rythme, CHANEL a renforcé ses investissements, en hausse de 15 % l’an dernier à 1,2 milliard d’euros.
Avec le lancement du parfum Gabrielle (le premier depuis 2002) et d’un nouveau sac à main baptisé lui aussi Gabrielle, 2017 a célébré le prénom de Mademoiselle Chanel, CHANEL a « séduit une nouvelle clientèle« . Les collections de son créateur mythique, Karl Lagerfeld, portées à 10 collections par an avec les nouvelles lignes Coco Neige et Coco Beach, dédiées aux sports d’hiver et nautiques, ont aussi donné « des résultats solides », note le rapport.

En plus de la communication et la promotion (1,46 milliard de dollars soit + 14,5 %),  le développement du réseau de boutiques est une priorité. « Nous allons doubler en 2018 les moyens consacrés à l’ouverture de boutiques de mode, et celles dédiées aux parfums et à la beauté« , annonce le financier. La première tranche du gigantesque projet de rénovation rue Cambon à Paris, mêlant tous ses univers, devrait s’achever en octobre. Parmi les ouvertures phares figure celle d’un « flagship » à Tokyo en décembre dernier. Un autre est en projet en Corée du sud pour 2019.

« Le mandat que m’a confié Alain Wertheimer est de ne pas avoir de dette, de financer en priorité les investissements, et de maintenir la structure du bilan, insiste Philippe Blondiaux. La politique de dividendes est une conséquence de ses priorités. » En 2016, les actionnaires de CHANEL ont perçu 591 millions de dollars. Pour 2017, le montant s’est établi à 109 millions.

Le groupe CHANEL est détenu par les très discrets frères Alain et Gérard Wertheimer, âgés respectivement de 69 et 68 ans, dont la fortune était évaluée à 21 milliards d’euros en 2017 par le magazine Challenges.

Les chiffres publiés jeudi sont les données consolidées des entités du groupe à travers le monde et comprennent la marque de lingerie et de maillots de bain Erès ainsi que des vignobles en France (Château Rauzan-Ségla et Château Canon) et  en Californie (domaine de St Supery Estate Vineyards and Winery dans la Napa Valley).

 

Frères Alain et Gérard Wertheimer CHANEL Esprit de Gabrielle espritdegabrielle.com

Alain et Gérard Wertheimer, propriétaires de CHANEL

 

Le groupe a simplifié ses structures en 2017 et les frères Wertheimer, dont les enfants ne travaillent pas dans l’entreprise, ont démissionné du conseil de direction l’an dernier.
Interrogé sur ce départ, Philippe Blondiaux a simplement évoqué des « raisons qui leur reviennent« .

Mais Alain Wertheimer continue d’assurer pleinement la direction générale du groupe, a-t-il ajouté.

 

Mention obligatoire : © espritdegabrielle.com
Crédits photos : © CHANEL – © DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.