CHANEL’s charming chemise dress (1916)

En 1916, le magazine américain Harper’s Bazaar publia le premier modèle jamais reproduit de Gabrielle Chanel : une robe de la collection de Biarritz.

Le modèle est très pur : pas de corsage, pas de ruchés, pas de volants… La robe est d’une grande séduction mais sans le moindre rappel des tenues d’avant-guerre.

Chanel's charming chemise dress_1916

Le vêtement est fendu en V, sans encolure et sans corsage. Il s’ouvre sur un gilet de coupe masculine qui, entre ses revers, laisse apparaître le cou nu (quelle audace, à l’époque !).

Pas de bouffants aux manches mais un fourreau gainant le bras, de l’épaule jusqu’au poignet, comme un bas.

Pas de corsage, ni d’encolure compliquée.

La taille est complètement gommée et a presque disparu… Elle est faite d’une écharpe à longs pans, glissant autour des hanches et aux couleurs de la robe.

Le chapeau à large bord est sobre et sans fioritures : pas de voiles, ni de pleureuses, ses grandes plumes d’autruche qui ornaient les chapeaux des dames depuis le début du siècle. En revanche, la bande de garniture était en zibeline (et non en ruban), détail précieux et discret rappel du manchon.
C’est la première que l’on voyait une femme porter de la fourrure comme cela !

Gabrielle Chanel du attendre quatre ans pour que la presse française s’intéresse vraiment à ses créations…

 

 

 

 

 

Mention obligatoire : © espritdegabrielle.com
Crédit photos : © Chanel

Enregistrer

One thought on “CHANEL’s charming chemise dress (1916)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.