GABRIELLE fête son premier anniversaire

gabrielle chanel eau de parfum Esprit de Gabrielle espritdegabrielle.clom

Il y a un an, CHANEL lançait son parfum GABRIELLE, en hommage à sa fondatrice. GABRIELLE est une composition lumineuse, imaginée autour de quatre fleurs blanches : la fleur d’oranger, le jasmin, l’ylang-ylang et la tubéreuse ; la rencontre d’une fleur fraîche et pétillante, d’un cœur de jasmin exotique onctueux et enveloppant, de notes vertes et fruitées grâce à l’ylang-ylang, pour laisser entrevoir la tubéreuse de Grasse, rare et précieuse…

 

Un nouveau rituel avec trois produits pour le corps

Pour le premier anniversaire de son dernier-né, CHANEL  décline trois nouveaux produits pour le corps : un gel moussant pour la douche, une émulsion hydratante pour le corps et un déodorant vaporisateur pour parfaire le rituel GABRIELLE.

GABRIELLE CHANEL rituel Esprit de Gabrielle espritdegabrielle.com

9 spots, 9 égéries pour les 9 lettres de G.A.B.R.I.E.L.L.E.

Guidée par les neuf lettres qui composent le prénom G.A.B.R.I.E.L.L.E., CHANEL lance une campagne digitale de 9 spots mettant en scène 9 femmes inspirantes, habitées par leur passion : l’artiste belge Claire Laffut, le mannequin sino-nigérian Adesuwa Aighewi, la danseuse américaine Mette Towley, l’actrice australienne Phoebe Tonkin, la musicienne taïwanaise Ouyang Nana, l’actrice russe Diana Pozharskaya, l’artiste américaine Kilo Kish, l’actrice italienne Valentina Bellè et Caroline de Maigret, expriment tour à tour leur singularité et leur identité, proches des valeurs de la créatrice de la Maison.

 

GABRIELLE CHANEL parfum Esprit de Gabrielle espritdegabrielle.com

 

Elles viennent d’horizons différents mais sont rassemblées par un mantra : « J’ai choisi qui je voulais être ». Minimaliste et épuré, le plan face camera baigne chacune des protagonistes dans une lumière ambrée, qui rappelle le jus contenu dans le flacon carré de GABRIELLE.

 

 

GABRIELLE : une beauté froide par NEZ, la revue olfactive

« CHANEL rend hommage à celle qui, audacieuse et déterminée, fit sauter les verrous de la mode féminine et imposa sa vision de l’allure. Bouquet abstrait fidèle aux codes maison, fleurs blanches en majesté : on se prend à rêver d’une symphonie rayonnante et complexe. L’abstraction florale est bien là, à l’ouverture du beau flacon. A l’entrée fruitée succède un accord solaire qui ne demanderait qu’à vivre sur la peau si une chape de muscs blancs ne s’abattait sur lui. Muselée, la composition s’assagit avant même d’avoir commencé à chanter, tout juste soutenue par un murmure boisé.

Gabrielle incarne-t-il la flamboyante insoumission de son inspiratrice ? Hélas, non. A force de ne vouloir froisser aucun nez, on s’arrête à l’évocation d’une salle de bains. Belle, luxueuse et confortable mais impersonnelle. On aime tant CHANEL que l’on avait espéré un peu plus qu’en sent-bon universel, aussi joli soit-il. »

Critique de Cécile Clouet,
parue dans La Revue olfactive NEZ n°4

 

Mention obligatoire : © espritdegabrielle.com
Crédits photos : © CHANEL
Critique : © NEZ, la revue olfactive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.