Un chef-d’œuvre de Charles Le Brun dans la suite de Gabrielle Chanel au Ritz

Gabrielle Chanel a vécu à l’hôtel Ritz de 1935 jusqu’à sa mort en 1971. Elle a d’abord occupé une suite au 1er étage donnant sur la place Vendôme (qui porte depuis son nom) puis un appartement plus modeste sous les combles.

Ce qu’elle ignorait certainement comme tout le monde à l’hôtel, c’est qu’elle avait quotidiennement sous les yeux un chef d’œuvre de Charles Le Brun (1619-1690) : Le Sacrifice de Polyxène (1647).

 

Sacrifice de Polyxène Charles Le Brun Suite Coco Chanel Ritz hotel

Le tableau, une huile sur toile, œuvre de jeunesse du peintre, montre un soldat grec s’apprêtant à poignarder la princesse troyenne Polyxène sur la tombe d’Achille, tandis que la mère de celle-ci tente de s’y opposer.

En 2012, le Ritz s’apprête à fermer pour travaux. Des experts sont mandatés pour réaliser un inventaire des tableaux et du mobilier. Dans la suite de Gabrielle Chanel, un tableau, un peu à l’écart attire l’œil… La signature du grand maître est rapidement identifiée : « CLBF 1647 » (Charles Le Brun Fecit ; Charles Le Brun l’a fait).

L’œuvre est dans un excellent état de conservation.

Sacrifice de Polyxène Charles Le Brun Suite Coco Chanel Ritz hotel

Il semble que la peinture était déjà en place lors de l’achat du bâtiment par César Ritz en 1898… et y est restée aux yeux et à la barbe de tout le monde !

 

Adjugé 1,44 million d’euros aux enchères en 2013 et acquit par le Metropolitan Museum of Art de New York, Le Sacrifice de Polyxène a été présenté pour la première fois au public en 2016 au musée du Louvre-Lens dans une exposition consacrée à « Charles Le Brun, le peintre du Roi-Soleil ». C’est d’ailleurs la première exposition monographique majeure depuis plus de cinquante ans consacrée à Charles Le Brun, principal artiste de la seconde moitié du XVIIe siècle français.

Exposition Charles Le Brun au Louvre Lens

Mention obligatoire : © espritdegabrielle.com
Crédit photos : © Metropolitan of Modern Art • © Louvre Lens

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.