CHANEL supprime les peaux exotiques de ses collections

Logo CHANEL Esprit de Gabrielle espritdegabrielle.com

 

CHANEL vient d’annoncer dans LE FIGARO que l’entreprise n’utilisera plus de peaux exotiques comme le crocodile, le lézard, le serpent ou encore le galuchat dans ses créations y compris en maroquinerie.

 

CHANEL cuirs exotiques sacs Esprit de Gabrielle espritdegabrielle.com

Mini-sac à rabat en python de la collection Croisière 2018-19 (ce produit n’est plus en vente)

 

Bruno Pavlovsky, Président des activités mode de CHANEL, a annoncé : « Chez CHANEL, nous évaluons en permanence nos filières d’approvisionnement afin de nous assurer qu’elles répondent à nos exigences en matière d’éthique et de traçabilité. Or, il nous est de plus en plus difficile de nous procurer des peaux exotiques (crocodile, lézard, serpent et galuchat) correspondant à nos exigences en matière d’éthique. Deux alternatives s’offraient à nous : trouver le moyen d’assainir la filière, ce qui me paraît de moins en moins réalisable dans l’avenir ou bien nous priver de ces matériaux en inventant une nouvelle génération de produits ultraluxe. Bien que nous recevons de nombreuses commandes de ces sacs, qu’on appelle chez nous les « Collector », nous faisons le choix d’arrêter ce type de peaux. Aujourd’hui, un sac exotique doit sa valeur essentiellement à sa matière première et peu à la main. Nous, nous allons privilégier la création, beaucoup le savoir-faire, les finitions, pour obtenir des objets d’exception à partir de matières nobles dont nous maîtrisons complètement le sourcing. »

En ce qui concerne la fourrure, autre matière qui suscite le débat actuellement, Bruni Pavlovsky a précisé : « Nous en utilisons très peu en réalité, dans nos collections. Et comme pour le cuir, nous continuons de travailler avec la filière alimentaire et avec des fournisseurs certifiés, traçables. »

CHANEL se lance dans un luxe plus responsable, annonçant dans le même temps que l’ensemble de ses cuirs seront désormais issus du secteur agro-alimentaire c’est-à-dire que la production bénéficiera en premier lieu à l’alimentation.

Ces nouvelles pratiques entreront en vigueur dès le mois de mai 2019.

Pour LE FIGARO, « cette décision de la part d’une des plus grandes griffes de luxe au monde, devrait avoir un impact important sur l’industrie du luxe, les sacs en peaux exotiques ayant été, ces derrières années, en particulier sur les nouveaux marchés, une manne financière extraordinaire. »

 

CHANEL collection prêt-à-porter automne hiver 2018-19 Esprit de Gabrielle espritdegabrielle.com

Cape en fourrure synthétique brodée de plumes,
modèle de la collection prêt-à-porter automne-hiver 2018-19

 

Mention obligatoire : © espritdegabrielle.com
Crédits photos : © CHANEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.