Campagne publicitaire insolite, façon patchwork

 

Pour la campagne publicitaire de la collection prêt-à-porter automne hiver 2016-17, Karl Lagerfeld a délaissé les classiques portraits de mannequin pour une étonnante série très graphique de photomontages.

 

A partir des clichés des top modèles Mariacarla Boscono et Sarah Brannon vêtues des pièces phares de la saison, le créateur a joué avec les ciseaux de Photoshop, utilisé des stickers façon Snapchat, des émoticônes, des textures très différentes, avec des couleurs vivifiantes (rose, rouge, fuchsia, turquoise, denim ou encore noir) et des illustrations naïves.

Toute la grammaire CHANEL est présente : le tissu matelassé en toile de fond, différents morceaux de tissus colorés font penser au tweed ou encore au denim, des perles XXL en cascades, des camélias, des gants semi-zippés, des chapeaux tout ronds et des mannequins qui bougent, sautent, vivent.

 

 

Jouant avec une image plus jeune et fraîche pour gagner en impact et en singularité auprès des nouvelles générations connectées, la campagne se décline en 15 images. Le stylisme est signé Carine Roitfeld et le maquillage, par Tom Pécheux. Ce dernier donne aux visages des mannequins un teint de porcelaine avec des faux-cils géants.

 

Le making of de la campagne

 

 

 

Crédits photos : © Chanel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *