Les Cévennes, berceau des Chanel

Cevennes Coco Chanel Esprit de Gabrielle

 

Le berceau des Chanel est l’âpre pays cévenol, le pays du sabot et de la châtaigne : la haute vallée de la Sèze, aux confins du Gard et de l’Ardèche. On retrouve trace des arrières-arrières-grands-parents de Gabrielle,  Antoine Chanel & Anne Violette, dès 1648 dans le village de Mâlons, près de Genolhac dans le département du Gard. Son arrière-grand-père, Joseph Chanel, devient propriétaire et cabaretier à Ponteils-et-Brésis, hameau cévenol au cœur d’une forêt de châtaigniers, village d’où le grand-père de Gabrielle, partira travailler dans une magnanerie avant de gagner Nîmes.

Aujourd’hui communément appelé « Mas Chanel », cette propriété, jadis auberge, existe toujours.

Le père de Gabrielle, Albert Chanel est un camelot originaire du Gard et Jeanne Devolle, sa mère, une couturière originaire de Courpière (à 10 km de Thiers, dans le Puy-de-Dôme).

 

Ponteils-et-Brésis

Portes Cevennes origines Coco ChanelVéritable porte d’entrée des Hautes-Cévennes au pied du Mont Lozère, Ponteils-et-Brésis se situe en périphérie du Parc national des Cévennes. C’est hameau aux toits de lauze, comme il en existe de nombreux dans la région. Dans les hauts de la commune, font face, un peu comme sur un belvédère, le versant oriental du mont Lozère et Portes et son château, surnommé le Vaisseau des Cévennes en raison de sa proue en pierre spectaculaire et unique en Europe.

 

Les Cévennes

Contrairement à d’autres régions françaises, les Cévennes n’ont jamais connu un centre administratif et politique unique. Aujourd’hui encore, cette région reste partagée entre plusieurs départements, le Gard et la Lozère pour l’essentiel, mais aussi l’Ardèche et l’Hérault.

Pourtant, de l’implantation du protestantisme aux faits d’armes de la Résistance, du temps des Camisards à celui du royaume du châtaignier, en passant par la révolution industrielle où se développeront la culture de la soie et l’extraction du charbon, la place de cette terre de refuge est unique dans l’histoire de la France.

Les Causses et les Cévennes sont inscrites, depuis le 28 juin 2011, au Patrimoine mondial de l’Unesco au titre de paysage culturel de l’agro-pastoralisme méditerranéen. Cette reconnaissance consacre la valeur d’un site exceptionnel dont les paysages ont été façonnés par la main de l’homme depuis des millénaires.

 

Cevennes

 

Crédit photos : © DR

Enregistrer